Accueil > Les formations > Enseignement Professionnel > Le BAC PRO TMSEC

Le BAC PRO TMSEC

Technicien de Maintenance des Systèmes Energétiques et Climatiques

jeudi 26 février 2009, par didier DARREES

 


CONDITIONS D’ADMISSION :
Formation en trois ans. Ouverte aux élèves de 3ième. Niveau terminal d’études : Bac ou équivalent.


Descriptif :
Le titulaire de ce BAC PRO est un professionnel chargé de la maintenance préventive et corrective des installations énergétiques et climatiques de toutes tailles et de tous types.
Appelé à travailler dans des entreprises de différentes tailles, ce technicien peut exercer des missions de dépannage, de mise au point ou de mise en service.
Il veille au bon fonctionnement des équipements techniques, le technicien assure leur entretien et leur dépannage. Toujours disponible, il doit apporter une solution rapide et efficace aux clients victimes d’une panne.


Répartition du travail :
Le technicien de maintenance assure la gestion technique d’un ou de plusieurs sites. En accord avec les clients, il planifie les opérations d’entretien des équipements techniques assurant la climatisation, le chauffage ou la ventilation des locaux. Il définit les modalités d’intervention, rédige les fiches de travaux et ré partit les tâches entre les équipes disponibles.


Un rôle de conseil :
Il apporte son expertise et son assistance technique lors d’interventions complexes. Il conseille la clientèle et lui propose des solutions pour améliorer le rendement des installations.


Pas de problème sans solution !
Une climatisation qui flanche au coeur de l’été, une chaudière qui s’arrête de fonctionner en plein mois de janvier : il faut dépanner le client en urgence. Tout commence alors par une enquête. Le technicien se renseigne sur les signes de défaillance qui ont précédé la panne et démonte les équipements pour déterminer d’où vient le problème. Il décide alors de la marche à suivre, établit un devis détaillé, commande s’il le faut des pièces de rechange.


Poursuite d’études :
Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais une inscription en STS est envisageable avec un très bon dossier ou de droit avec une mention à l’examen, particulièrement dans un BTS du même champ professionnel (fluides, énergies, environnement ou domotique).
Exemple(s) de formations possibles :
BTS Domotique, BTS Fluides, énergies, environnements option A génie sanitaire et thermique, BTS Fluides, énergies, environnements option B génie climatique, BTS Fluides, énergies, environnements option C génie frigorifique, BTS Fluides, énergies, environnements option D maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques.


Débouchés :
Exemple(s) de métiers accessibles :

plombier(ière), responsable de service après-vente, technicien(ne) de maintenance en génie climatique.


 

GRILLE HORAIRE ELEVE
Pour les spécialités comportant un enseignement de sciences physiques et chimiques
 
Durée du cycle : 84 semaines auxquelles s’ajoutent une PFMP de 22 semaines et 2 semaines d’examen.
 
Disciplines et activités Durée horaire cycle 3 ans


Durée horaire annuelle


moyenne indicative

I- ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES incluant les activités de projet
Enseignements professionnels et enseignements généraux liés à la spécialité
Enseignements professionnels 1152 384
Economie- gestion 84 28
Prévention-santé-environnement 84 28
Français et/ou mathématiques et/ou langue vivante et/ou sciences physiques et chimiques et/ou arts appliqués 152 50
Enseignements généraux
Français, histoire-géographie, éducation civique 380 126
Mathématiques, sciences physiques et chimiques 349 116
Langue vivante 181 60
Arts appliqués, cultures artistiques 84 28
EPS 224 75 (1)
TOTAL 2690 896
II-ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE
  210 70


(1) 56 heures en moyenne en seconde et 84 heures en moyenne en première et en terminale.